RSS

La Masturbation En Islam

Que dites vous à propos de la masturbation ?

Réponse :

Au Nom d’Allah le Très Miséricordieux le Tout Miséricordieux.

Louange à Allah et que la Miséricorde et la Bénédiction soient sur notre prophète Muhammad, sur sa famille et ses compagnons :

Etymologiquement, (masturbation) est morphologiquement identique à mais dont la racine vient de (sperme). Il signifie: solliciter la sortie du sperme. On dit aussi « al-khadkhada ». Elle peut se faire de toute autre façon. C’est ce qui est connu aujourd’hui sous le terme de « al-`âda as-sirriyya » (l’habitude secrète).

Les Oulémas ont, au sujet de la masturbation, trois avis qui sont comme suit :

1er avis : L’interdiction absolue :

Sont de cet avis: la plupart des chafiites, les malikites et les hanbalites d’après un de leurs dires dans l’école juridique [madhab]. Ils s’appuient sur des preuves dont les principales sont :

1- La parole d’Allah : {et ceux qui préservent leur sexe sauf vis-à-vis de leurs épouses ou leurs esclaves car dans ce cas ils ne sont pas à blâmer} [Sourate al-Mou’minoun].
2- Le Hadith: «Celui qui pratique le coït manuel [nikah al yad] est maudit».
3- Le Hadith: «Sept catégories de personnes à qui Allah n’adressera pas la parole, ni ne regardera…». Il a cité parmi elles: la personne qui coïte avec sa main.
4- La masturbation est contraire à l’intérêt qu’est la reproduction. Or on sait que la loi cherche à protéger la procréation.
5- La masturbation est contraire à ce qui est rapporté dans la loi comme incitation au mariage.
6- La masturbation est assimilée [par analogie] à l’homosexualité [liwat] à cause du point commun constitué par l’arrêt des naissances (rupture des filiations). Elle est assimilée aussi [par raisonnement analogique] au coït interrompu (ou coït extra-vaginal) [`azl] et parce que c’est une recherche de jouissance sur sa propre personne.
7- ils argumentent aussi en disant que la masturbation a des conséquences néfastes sur la santé.

2ème avis :La permission absolue :

Parmi ceux qui soutiennent cela, il y a : Amad bnu Hanbal dans un de ses dires, certains Hanafites, Ibnu Hazm. C’est aussi l’opinion de Moujahid, de `Amru bnu Dinar, Ibnu Jurayj et Ibnu `Abbas d’après ce qu’on a compris de ses paroles.
L’Imam Ahmad a affirmé: [faire sortir] le sperme c’est expulser un excédent résiduel du corps, il est donc permis de l’expulser.

Ibnu Hazm a dit: …car toucher sa verge avec sa main gauche est permis et parce qu’il est permis à la femme de toucher son sexe d’après l’unanimité de toute la communauté, il n’y a donc pas là plus que ce qui est permis sauf la volonté [supplémentaire] de faire couler le sperme. Cela n’est pas du tout interdit.

Chawkani a examiné les arguments de ceux qui interdisent la masturbation dans son livre: Bolough al-muna, y apportant des commentaires dont les principaux sont :
Concernant le verset, son expression générale n’englobe pas absolument tout ce qui est autre que les épouses et les femmes esclaves sinon cela y inclurait aussi tout ce que peut désirer [ibtagha] l’homme et qui est autre que cela . Cela impliquerait aussi de ne pas désirer (rechercher) un avantage parmi ceux qui sont liés au mariage (ou au coït). En restreignant le sens global de cette façon, il faut aussi en limiter la portée au seul coït génito-génital (de sexe à sexe) que celui-ci se fasse par devant ou par derrière. A la lumière de ce que nous avons dit, la signification du verset devient: ceux qui désirent coïter dans le sexe d’une autre femme que leurs épouses ou leurs esclaves, ceux-là outrepassent les limites [prescrites].
Les hadiths cités en argument par ceux qui interdisent [la masturbation] sont faibles ou forgés et aucun d’entre eux n’est authentique.
Quant à l’allégation que la masturbation contredit la loi en mettant une interruption aux naissances, on peut objecter que cela est recevable si la personne se masturbe alors qu’elle a une épouse présente, non si elle est célibataire et que ne pas recourir à la masturbation lui apporte un préjudice.
Quant à son incompatibilité avec l’incitation au mariage, cela est vrai si la personne a les moyens de se marier et qu’elle s’en détourne à cause de la masturbation.
L’analogie supposée entre la masturbation et l’homosexualité n’est pas une analogie car il existe une différence [notable] . En effet, l’homosexualité se pratique dans l’espace entre les jambes , ce qui n’est pas le cas de la masturbation.
L’assimiler au coït interrompu est une erreur car la prémisse du raisonnement par analogie à savoir le coït interrompu est un sujet objet de divergence quant à son caractère illicite, on ne peut donc fonder sur lui le raisonnement. L’opinion prédominante est que le coït interrompu est permis de façon conditionnelle, comme nous l’avons expliqué [ailleurs] dans une étude distincte.

3ème avis : Le développement :

Il consiste à [la] déclarer illicite dans les cas où il n’y a pas nécessité et licite dans les situations qui l’exigent c’est à dire en cas de nécessité telle que la crainte de [succomber à] la fornication, la maladie ou la tentation. Sont de cet avis, certains hanbalites et les hanafites.

Al-Bahhuti a écrit dans le commentaire d’al-Muntahi : se masturber sans nécessité, pour un homme ou une femme, est un acte interdit. La personne doit être réprimandée car c’est une désobéissance mais si elle le fait par peur de la fornication ou de l’acte homosexuel, elle n’est pas fautive. C’est la même chose que si elle le faisait par peur pour son corps. C’est même encore plus justifié.
Dans la Hachiya d’Ibnu `Abidin [on trouve]: elle s’impose –c’est à dire la masturbation- si la personne craint la fornication.
Dans « Tuhfatu-l-Habib » [il y a]: c’est une possibilité chez l’Imam Ahmad, c’est à dire la permission, en cas de déchaînement du désir.
Dans « majmou` al fatawa » [l’auteur dit]: en cas de peur de [tomber dans] la fornication et que c’est le seul moyen de s’en prémunir, ou dans le cas où l’on tombe malade si on ne la fait pas. Ibnu-l-Qayyim a dit dans al-Badâ’i`: elle est aussi –c’est à dire la masturbation- tolérée [exceptionnellement] dans cette situation selon l’opinion de beaucoup de groupes parmi les prédécesseurs [salaf] et les successeurs [khalaf].
Les dégâts sur la santé: beaucoup de contemporains ont discuté sur les effets néfastes de la masturbation sur la santé au niveau de tous les appareils du corps: les systèmes respiratoire, circulatoire, musculaire, nerveux, reproductif… Mais en réalité il n’est pas établi médicalement jusqu’à maintenant dans une étude scientifique académique, confirmé par des expériences scientifiques, que la masturbation a des conséquences nuisibles sur la santé.
Chawkani a affirmé l’existence d’un consensus sur la permission de la masturbation pratiquée par la main de l’épouse. Or tout ce qui peut survenir comme inconvénients médicaux dans la masturbation par ses propres mains peut aussi survenir si c’est l’épouse qui masturbe [son mari] avec ses mains !!
Les méfaits psychologiques de « l’habitude secrète » (la masturbation) :
Ce qu’il y a de pire dans la masturbation c’est cet effet psychique qu’elle provoque chez celui qui en abuse.

Elle laisse un effet négatif sur la personne et cela le mène à :

Une impression de bassesse et d’absence de virilité.
al-Qurtubi a dit: (La masturbation est une honte pour l’homme bas, que dire dans le cas d’un grand homme!!)
Ibnu Hazm a dit, après permis la masturbation (sauf que nous la détestons, car cela ne fait pas partie des qualités nobles, ni des vertus).
Le dégoût envers soi-même.
Le sentiment d’hypocrisie.
La frustration particulièrement tout de suite après l’éjaculation, car la personne ressent qu’elle est perdante et qu’elle n’a rien ajouté de nouveau mis à part un plaisir fugace.
La honte de soi-même surtout que cette pratique s’exerce secrètement, à l’abri des regards.
L’angoisse et la tension.
Dans certains cas, cela va jusqu’à la chute et la déviation du droit chemin à cause du sentiment de dédoublement de personnalité.
La difficulté de s’en défaire pour celui qui en a abusé même après le mariage. Il arrive même souvent que des discordes éclatent entre les époux en raison de ses effets résiduels.
La mélancolie, le repli sur soi-même et l’éloignement de la vie en société, ce qui peut mener à un vagabondage de l’esprit (confusion, éparpillement des idées).
Il y a aussi l’attente [mentale] des conséquences néfastes à l’avenir, qui demeure intérieurement enfouie après chaque acte pratiqué, ce qui peut avoir des répercussions psychiques dangereuses.

Sur la base de ce qui a été cité de paroles des imams et des ulémas, ce vers quoi nous penchons est: l’opinion de ceux parmi les ulémas qui développent [dans le détail]. La prohibition et l’interdiction de la masturbation est meilleure sauf si la personne est contrainte d’y recourir du fait de son incapacité à se marier ou à jeûner après avoir développé les efforts requis en vue de cela ou si une personne est en voyage loin de son épouse et autres situations similaires, tout en veillant attentivement à ne pas la pratiquer souvent en raison des méfaits consécutifs comme cité précédemment et ce afin qu’elle ne devienne pas un moyen de rechercher le désir au lieu de le calmer ou l’atténuer. Il convient de se réfugier vers Allah, de revenir vers lui et de le prier pour demander la chasteté car c’est LUI qui immunise de tout mal et qui inspire le bien et facilite sa réalisation.

A ce stade, nous rappelons que même dans le cas où l’on affirme son caractère interdit, elle est un péché comme tous les péchés qui peut donc être absout par le repentir et la demande de pardon. Il ne faut pas que le jeune se livre au chagrin, au désespoir et à l’auto-réprimande trop sévère car cela peut par la suite lui faire obstacle à beaucoup de voies de bien. Ce qui est étonnant est que beaucoup commettent des péchés plus graves que la masturbation comme le mensonge dans les paroles, la médisance, le fait de ne pas se réveiller pour la prière de l’aube…et ainsi de suite. Malgré ça, ils ne se font pas autant de reproches et ne ressentent aucun remords tandis qu’ils ont à l’égard du sujet de la masturbation une sensibilité excessive au point que celle-ci laisse des traces sur beaucoup d’aspects de leur vie comportementale, scolaire et cultuelle.

Il est demandé de considérer les choses selon leur juste dimension. Allah a établi pour toute chose une mesure [précise].

On tombe dans cette pratique pour des raisons telles que :

Le retardement du mariage: en effet beaucoup de jeunes n’entreprennent pas le mariage précoce à cause de nombreux obstacles qui se dressent devant eux, que ce soit chez eux, dans la société [où il vivent] ou ailleurs.
La faiblesse du sentiment religieux [qui réfrène] : en effet, chaque fois qu’un désir ou un caprice se manifeste la personne de peu de foi s’empresse de le satisfaire tandis que l’homme pieux possède de la patience, de la pudeur et de la crainte vis-à-vis d’Allah, aussi, s’interdit-il la passion .
La lascivité [chabaq]: lubricité excessive et désir de coïter: [voir] lisan al-`arab (10/171) et l’excitation [ithara]: quand un homme voit ce qui l’excite, que ce soit une femme, une image ou tout autre chose, cela produit chez lui ce qu’on appelle lascivité [chabaq] et excitation du désir sexuel [ithara].
L’accoutumance: quand le jeune pratique quelquefois « l’habitude secrète » (la masturbation), celle-ci devient une habitude –comme son nom l’indique- La personne se met alors à la pratiquer même s’il n’y a pas un motif fort qui y pousse, mais seulement par l’effet de l’habitude contractée qui le domine. Certains même, à Allah ne plaise [wa-l-`iyadu billah], après s’être mariés et qu’Allah leur a facilité le licite, ne trouvent de plaisir qu’en accomplissant cette pratique déshonorante.
Elle se transforme, par la force de l’habitude, et passe de simple apaisement d’un désir à un désir de jouissance, c’est à dire que le jeune recourt à cette pratique la première fois pour se libérer d’un désir qui s’enflamme dans son corps comme du feu mais après s’y être habitué il se met à la pratiquer dans l’unique but d’acquérir du plaisir, cela même s’il n’y a pas de désir qui brûle dans son corps.
La solitude et l’isolement: surtout chez ceux qui regardent beaucoup les images interdites, car quand l’un d’eux se retrouve seul à l’écart, les images qu’il avait précédemment vues reviennent à sa mémoire, son esprit les passe en revue, tandis qu’elles semblent danser devant ses yeux. finalement, cela l’incite à pratiquer la masturbation.

A tout jeune qui a succombé à cette pratique, qui en est devenu prisonnier et qui cherche à s’en affranchir, je dis :

Tu en es capable. tu possèdes tous les moyens pour te corriger. Ne pense surtout pas que tes précédentes tentatives manquées t’ont privé de cette capacité. Satan veut en effet que tu en arrives à désespérer de te réformer [d’améliorer ta situation] et alors dans ce cas tu feras plaisir à ton ennemi [en l’aidant] contre toi-même.

Afin de changer, adopte une méthode correcte. Tu es arrivé dans cette pente descendante de manière progressive. Se hisser au sommet se fera aussi de façon progressive. Change ta façon d’être et ta façon de t’organiser durant toutes les heures de veille. Occupe-toi à une activité qui remplit ton temps vide que ce soit une occupation religieuse ou profane. Sois franc et sincère avec toi-même et adresse-toi à ta raison : combien de fois as-tu commis cet acte [coupable] dont le début était un désir et qui est devenu une habitude envoûtante que tu accomplis sans plaisir. Tu es devenu son esclave. Tu la pratiquais alors que tu étais excité, combattant un désir qui cherchait à te vaincre et aujourd’hui elle est devenue une habitude qui guide tes gestes. Tu la pratiques puis celle-ci te renvoie à la prochaine et c’est ainsi que tu te retrouves dans un cercle vicieux.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :